Qui étaient les Grecs dans l'Antiquité?


Qui étaient les Grecs?

Le monde grec antique est découpé par la mer et les reliefs et divisé entre cités concurrentes et entre différentes identités régionales. Mais au-delà des différences et des distances, une civilisation grecque, renvoyant à une culture et à un monde d'échanges commerciaux et , paradoxalement, d'affrontements belliqueux, se diffuse à travers une littérature, une mythologie et un modèle de la cité. 

Le monde des Grecs est celui des épopées d'Homère, c'est la Méditerranée des colonisations grecques et c'est aussi celui des sanctuaires et des jeux panhelléniques.

La Méditerranée d'Homère

Sur cette Google Map, on a replacé la mythique ville de Troie, aujourd'hui identifiée à Hissarlik (Turquie), théâtre de l'Illiade, Ithaque, île réelle dont Ulysse était le roi légendaire, et Sparte, véritable cité de la mythique Hélène, dont l'enlèvement provoque la guerre de Troie.

 

Pour suivre le périple d'Ulysse à la trace, visitez le site de l'ethnologue Jean Cuisenier.

 

Homère, l'Illiade et l'Odyssée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Homère aveugle.

Buste en marbre du IIè s. ap. J-C.

Copie d'un original grec du IIè s. av. J-C conservée au musée du Louvre.

Jastrow (2004)/Wikimedia [Public domain]

-Visitez l'exposition virtuelle de la BNF, Homère, sur les traces d'Ulysse.

-Découvrez le dossier Pistes de visite du Musée du Louvre "L'Odyssée dans les collections d'art grec". Vous retrouverez ici l'amphore de l'aède chantant.

-Retrouvez un des plus anciens textes homériques qui nous soient parvenus, sur un fragment de papyrus datant du IIIè s. av. J-C, sur le site de la BNF.

-Si vous voulez en savoir plus sur Heinrich Schliemann (1822-1890) et la découverte du site de Troie.

-Vous pouvez aussi consulter la page du site archéologique de Troie sur le site web de l'Unesco. 

Jastrow (2007)/Wikimedia [Public domain]

Ulysse et Pénélope.

Relief en terre cuite du Vè s. av. J-C. Musée du Louvre.

 

Les Phocéens à la conquête de la Méditerranée occidentale

Les colonisations grecques concernent l'ensemble des rives de la Méditerranée. Comme le montre la carte ci-dessous, les établissements sont particulièrement denses en Méditerranée, orientale et centrale: mer Noire, mer Egée et côtes de l'Asie mineure, sud de la péninsule Italienne (en jaune, les colonies phéniciennes et en gris, les autres colonies).

Mais les Grecs sont allés jusqu'en Afrique à l'Est et jusqu'au sud de la péninsule Ibérique à l'Ouest.

Dans ce mouvement, commencé au VIIIè s., de diffusion de la culture et du commerce grecs tout autour du bassin méditerranéen, la colonisation phocéenne est une des plus récentes. Elle est à l'origine du plus ancien établissement urbain en France: Massalia, sur le site de l'actuel Vieux-port de Marseille. 

Wikimedia [CC BY-SA 3.0]

C'est de Phocée, en Ionie, une région qui se trouve au milieu de la côte d'Asie Mineure (dans l'actuelle province d'Izmir, en Turquie) que part le mouvement de colonisation qui va mener à la fondation à partir du VIè s. av. J-C, de cités qui vont importer la culture grecque en Méditerranée occidentale: outre les emporions (comptoirs de commerce) à proximité de Massalia, ces colonies forment un arc du sud de l'Italie au Sud de l'Espagne. Les fondateurs de Marseille apportent avec eux le culte d'Artémis, déesse tutélaire d'Ephèse, la plus grande cité d'Ionie. 

Pour approfondir:

-L'article "Marseille antique" de Wikipedia, bien construit, est aussi particulièrement riche en informations. Les enfants peuvent également consulter l'article "Massalia" de Wikimini.

-On peut consulter le site du Musée d'histoire de Marseille.

-Le site Canopé-Ministère de l'Education nationale propose une étude de cas intitulée "Les colonisations, de Phocée à Massalia".

-L'académie de Dijon propose une séquence intitulée "Massalia, une entrée pour découvrir le monde grec", qui a notamment l'avantage de présenter les sources écrites. 

-Un article de la revue National Geographic présente la reconstitution par une unité mixte Université d'Aix-Marseille/CNRS des embarcations utilisées par les Phocéens.

By Classical Numismatic Group (12/10/2013) / Wikimedia [CC BY-SA 3.0]

Sur l'avers de cette pièce d'argent, on voit la déesse Artémis, tandis que le revers montre un lion entouré d'une inscription indiquant "monnaie massaliote". 

Un sanctuaire pour tous les Grecs: le sanctuaire panhellenique de Delphes

By Leonidtsvetkov (May 2007)/Wikimedia [CC BY-SA 2.5]

Le sanctuaire de Delphes: le théâtre avec, en contrebas, les restes du temple d'Apollon.

-Visitez la page du sanctuaire sur le site de l'Unesco.

-Le site Delphes antique, construit par des étudiantes de l'Institut national de techniques documentaires, propose une visite interactive du sanctuaire, une présentation du musée, un lexique, une bibliographie et une sitographie.

-L'article "Delphes" de Wikipédia est une synthèse commode. L'article correspondant de Vikidia est une simplification destinée aux 8-13 ans.

-Le site Insecula offre une agréable visite virtuelle du sanctuaire.

-Le site du ministère grec de la Culture propose une présentation en anglais du sanctuaire. 


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Imane (mardi, 03 février 2015 18:54)

    Bonjour je vous remercie de projeter ces information sur internet c'est plus pratiques et plus serviables pour apprendre mieux

  • #2

    histoirgeo (mardi, 03 février 2015 20:56)

    C'est moi qui vous remercie, Imane.
    A bientôt.

  • #3

    Mégane (lundi, 09 février 2015 20:29)

    Est que vous ales projeter la frise chronologie parce que je n'y arrive pas du tout

  • #4

    Megane (lundi, 09 février 2015 20:30)

    Je voulait dire allez