Les attentats du 11 septembre 2001

Résumez les attentats tels qu'ils sont présentés dans la vidéo.

Les attentats du 11 septembre 2001 désignent une série de 4 attaques terroristes menées par al-Qaida aux Etats-Unis. Quatre avions sont détournés de leur destination vers des sites symboliques de la puissance américaine:

-les tours jumelles du World Trade Center, considérées comme le symbole du capitalisme américain et de sa domination sur le monde

-le Pentagone, quartier général du département de la Défense, symbole de la puissance militaire des Etats-Unis

-Washington DC, la capitale des USA (et non Camp David, lieu de villégiature officiel du Président, comme le dit le journaliste).

Les attentats font près de 3000 morts (information non présente dans la vidéo, faite le lendemain des attentats, alors qu'on n'a pas encore le bilan).

 

Qui est le président des USA au moment de cet événement?

Le président des USA est alors le républicain Georges W. Bush, en poste depuis le début de l'année. Républicain, il a fait campagne, contre la politique de son prédécesseur démocrate Bill Clinton, pour un isolationnisme américain. Pour lui, les Etats-Unis doivent rester chez eux et s'occuper uniquement des affaires américaines.

 

Que ressentez-vous en regardant la vidéo?

Évidemment, ce que l'on ressent en regardant une vidéo dépend de la subjectivité de chacun.

Mais je vous propose ici une analyse du sentiment qui est produit par cette vidéo comme produit médiatique.

Vous remarquez que les journalistes (le présentateur et le reporter) conservent tout au long de la vidéo un ton neutre, informatif.

Malgré tout, les images et les infographies qui les accompagnent insistent à la fois sur l'horreur et sur le spectaculaire. Les mêmes images de choc des avions avec les tours sont répétées plusieurs fois. On voit les réactions des New-yorkais éberlués, sidérés.

La sidération, c'est une réaction à un choc violent, qui consiste à rester hébété devant ce qui se passe. C'est de la sidération que produit la répétition des images. Elle a pour but de garder le spectateur rivé à son écran. Mais elle est aussi le produit de la sidération des journalistes eux-mêmes.

Enfin, les infographies qui montrent le trajet des avions détournés et leur nombre de passagers, avec la voix off du journaliste, "le vol x n'arrivera jamais à destination", ne sont pas seulement des contenus informatifs. Ils produisent de l'émotion, en insistant sur l'irréversibilité (=le fait qu'on ne peut pas revenir en arrière) et la caractère tragique de l'événement.

Ce mélange d'information et d'émotion s'explique par deux éléments : la violence de l'événement et sa proximité (on est seulement le lendemain).

Le monde est sous le choc, la rédaction de France 2 aussi. On ne comprend pas encore tout à fait ce qui vient de se passer, même si tout le monde a conscience que c'est un événement très important qui vient de se produire.


Écrire commentaire

Commentaires : 0